Boutique en ligne de FYP éditions
Panier 0
Allemagne : l’hégémonie vulnérable d’une superpuissance

Commentaires de lecteurs

Basé sur 3 commentaires Ecrire un commentaire
FYP éditions

Allemagne : l’hégémonie vulnérable d’une superpuissance

Prix régulier €20.00

Allemagne, l’hégémonie vulnérable d’une superpuissance de Gian Enrico Rusconi

 

L’Allemagne, le pays le plus grand et le plus riche de l’Union européenne, se souciait plus de sa compétitivité et de sa croissance que de son rôle sur la scène internationale. Forte de sa suprématie économique, sa ligne politique était en phase avec son dicton : « Épargner d’abord, acheter ensuite. » Aujourd’hui, avec les crises et les tensions internationales, l’Allemagne est confrontée à la réalité de son hégémonie et à des voisins qui veulent lui arracher des concessions au nom de la « solidarité européenne ». Cet ouvrage retrace l’histoire de l’hégémonie allemande, de Bismarck à nos jours, et analyse la manière dont cette nation est devenue la « puissance du centre » en Europe. Mais « trop grande pour équilibrer les puissances et trop petite pour l’hégémonie », l’Allemagne, incapable aujourd’hui d’assumer un rôle politique, pourrait faire voler en éclats l’unité européenne.

 

« Nous nous sommes réveillés et nous nous sommes soudain aperçus de notre rôle de leader, en Europe du moins, dont nous n’avions pas envie. Le pays n’avait pas la moindre idée de ce que cela pouvait signifier d’avoir un rôle hégémonique. » Joschka Fischer

 

 

Gian Enrico Rusconi est historien, politologue et philosophe, spécialiste de l’histoire de l’Allemagne. Lauréat de la médaille Goethe, il est l’auteur d’ouvrages de référence traduits dans de nombreux pays. Professeur émérite de science politique à l’université de Turin, il est éditorialiste pour le quotidien La Stampa.

Broché : 216 pages

Éditeur : FYP Éditions

Collection : Présence/Actualité

Prix public TTC : 20 euros

EAN 13 : 978-2-36405-149-2

 

Sommaire

Introduction Quelle Allemagne, quelle Europe ?

Chapitre I— Comment la nation allemande est devenue « puissance du centre » en Europe ?

1– La « puissance du centre » naît antilibérale. La guerre austro-prussienne et le rôle de l’Italie et de la France 2– Les innovations constitutionnelles « révolutionnaires » et la confrontation avec les libéraux 3– La guerre franco-prussienne et la fondation de l’empire. Une « révolution allemande »


Chapitre II— Le système Bismarck. Hégémonie, équilibre des puissances, alliances à intensité variable

1– L’Allemagne, puissance du centre « saturée » mais « toujours en vedette » 2– L’héritage problématique de Bismarck 2.1. Le mythe et la démythification 2.2 Les Mémoires 2.3 Bismarck et la guerre 3–« Garder Bismarck à l’esprit. » Quelques analyses d’aujourd’hui

Chapitre III— L’Allemagne à nouveau « puissance du centre »

1– La réunification de Kohl et l’unification de l’Allemagne de Bismarck. Analogies et différences 2– Caractéristiques et limites de la « puissance du centre » aujourd’hui. Un débat ouvert 2.1. Défis et devoirs de la « puissance du centre » 2.2. La vulnérabilité stratégique de l’Europe 2.3. L’erreur de l’introduction de l’euro 2.4. Une hégémonie économique 2.5. Quelle hégémonie dans la nouvelle conjoncture ?


Chapitre IV— Une hégémonie à l’épreuve

1– L’Allemagne face au conflit russo-ukrainien et à l’activisme de Poutine 1.1. La réaction de l’Allemagne 1.2. Une solution ambiguë 2– La Russie. La leçon de Bismarck et les ambiguïtés d’aujourd’hui.
3– Angela Merkel. Une chancelière « indispensable pour l’Europe » ? 3.1. La personnalité de la chancelière 3.2. La question des réfugiés 3.3 Un futur difficile

 


Partager ce produit


Aussi de cette collection