Boutique en ligne de FYP éditions
Panier 0
L’identitarisme contre le bien commun

L’identitarisme contre le bien commun

Prix régulier €22.00

Titre : L’identitarisme contre le bien commun

Sous-titre : Autopsie d’une société sans objet

Auteur : Michel Pinton


Présentation de l’éditeur :
Dans cet essai, Michel Pinton nous livre un véritable manifeste pour la défense du bien commun. Il analyse 50 ans de vie politique et de dérive vers le technocratisme et l’identitarisme qui nous ont menés à une « société sans objet ». Dès lors, deux réalités sociales sont apparues : la confiscation de la démocratie par la technocratie ; la « société libérale avancée » d’un côté, et les citoyens de l’autre. L’auteur dénonce des élites n’ayant plus la capacité intellectuelle de gouverner et d’apporter de vraies réponses à nos problèmes contemporains. Puis, il définit le principe de l’identitarisme et explique comment il est devenu une doctrine qui a gagné les esprits de toute la classe politique, obsédée par la défense des identités et l’extension de libertés individuelles au point d’oublier le bien commun, pilier central du vivre ensemble. Enrichi d’exemples d’initiatives individuelles ou entrepreneuriales, cet ouvrage propose une nouvelle voie pour concilier les évolutions de notre monde avec les valeurs fondamentales du bien commun.

 Par le fondateur de l'UDF.

 


Collaborateur de Robert Kennedy et de Valéry Giscard d’Estaing, fondateur de l’UDF, polytechnicien, Michel Pinton, est une figure de référence de la vie politique française et européenne. Il a été député au Parlement européen et maire de Felletin (Creuse).

 

Broché : 296 pages
Éditeur : FYP Éditions
Collection : QS (questions de société)

Prix public TTC : 22 euros

EAN 13 : 978-2-36405-167-6

 

 


Partager ce produit


Aussi de cette collection